Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
REMERCIEMENTS - Ajoutée le 02/07/2014 à 18:25.
 
 
Chers Amis et Internautes, Je reprends contact avec vous après une longue absence. Le 21 mai dernier, comme vous le savez, j’ai perdu mon épouse regrettée, Annie. Vous avez été très nombreux à l’accompagner à sa dernière demeure et me manifester votre soutien. Jamais, elle, si modeste, n’aurait pu penser qu’elle était autant estimée. Je me devais de vous remercier pour m’avoir exprimé vos condoléances. Je n’ai pu vous parler auparavant, car peu de temps après le décès d’Annie je suis tombé dans ma maison. Contraint d’être hospitalisé au Centre Hospitalier de MARTIGUES, puis à l’hôpital des Vallons suite à une fêlure du col du fémur, il ne m’était pas possible de communiquer avec vous et je le regrette vivement. Aujourd’hui, je suis toujours en soins à mon domicile personnel, mais étant un peu plus valide, je tiens à vous exprimer tous mes remerciements du fond du cœur pour toutes les marques de sympathie et d’amitié que vous avez bien voulu me transmettre dans l’épreuve douloureuse que j’ai traversée. Des amies m’ont aidé à répondre aux très nombreux messages écrits que vous avez eu la gentillesse de m’adresser. Toutes mes excuses à ceux qui n’ont pas laissé d’adresse et à qui nous n’avons pu envoyer de remerciements. Dans le respect du souvenir d’Annie, je vous embrasse et vous assure de ma reconnaissance éternelle. Paul LOMBARD
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
Recours - Ajoutée le 29/04/2014 à 00:04.
 
 

 

Effondrement du PARTI SOCIALISTE et du PARTI COMMUNISTE
                On savait que ces élections municipales 2014 présenteraient un caractère politique qui sanctionnerait davantage le gouvernement socialo-écolo que le pouvoir local. Même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas prévues un tel coup de balai pour la gauche en général.
                Les socialistes perdent entre autres Salon et Châteauneuf, les communistes beaucoup plus avec Aubagne et Port Saint Louis. Port de Bouc et Martigues y échappent de justesse au premier tour, Saint Mitre sans espoir de retour.
                Sanction imméritée, à mon avis pour le PC, qui avait été rejeté par Hollande dans son gouvernement et qui par conséquent ne devait pas être autant sanctionné par la vox-populi…
                Mais le lessivage du PC s’amplifie ; après les régionales, les législatives, et aujourd’hui les municipales. Jamais au point de vue national, un tel recul n’avait été enregistré, même la ceinture rouge de Paris a explosé. Le mariage avec Mélenchon a fait long feu.
                Pour Martigues, la liste dite de « gauche », c’est une victoire à la PYRRHUS. Pour le premier tour et la première fois depuis 1965, la municipalité sortante est mise en minorité. C’est un échec retentissant…
                Au grand dam du Maire qui se voyait déjà élu au premier tour avec plus de 60 %. On a parait-il compté et recompté, rien y a fait. 50 % des électrices et électeurs ont rejeté Charroux et son équipe…
                Historique s’il on tient compte de la formidable campagne (le mot n’est pas trop fort) menée par le sortant et ce dés la fin 2013 avec la pression non dissimulée sur le personnel communal et autres ainsi que son concours, ce qui est parfaitement illégal.
                C’est dans ces conditions qu’un recours a été déposé en annulation de ces élections auprès du Tribunal Administratif de Marseille.
                A suivre…
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
BALLOTAGE… ET BATTU ! - Ajoutée le 29/03/2014 à 10:55.
 
 

BALLOTAGE… ET BATTU !

              DU JAMAIS VU DEPUIS 1965…

Depuis 1965, date de la réélection de la municipalité de gauche élue de justesse en 1959, le Maire sortant (c’est le cas de le dire) n’avait subi un tel échec.

Tenu en ballotage et battu en voix !

Certes Martigues comme l’ensemble de la France a subi le ras le bol général du gouvernement socialo-écolo sans que pour autant le parti communiste français, en soit partie prenante du point de vue général, mais enfin pour la gauche réunie triomphalement ici à 40 % (dixit le Maire), ça fait plutôt mauvais effet.

Echec d’autant plus retentissant qu’il provient à 33 % de deux candidats pratiquement inconnus avant cette élection.

                Voilà de quoi inquiéter le triomphalisme affiché par le Maire avant le scrutin. Aujourd’hui, un martégal sur deux le rejette.

                Ici, l’orgueil et ingratitude ne paient pas !

Paul Lombard

 

 
Martigues Unie
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens - Contact - Mentions Légales / Confidentialité Réalisé par S.a.r.l. ORION