Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Tout va très bien ... - Ajoutée le 30/04/2010 à 09:11.
 
 

TOUT VA TRÈS BIEN MADAME LA MARQUISE

Je pense que beaucoup d'entre nous, qui pratiquons la méthode Cauet, avons entendu dans le langage courant cette expression employée en claironnant haut et fort que tout va très bien …, alors que c'est tout le contraire quand tout va mal.
 
Mais sait-on qui l'a popularisée ? C'est l'orchestre "Ray Ventura et ses Collégiens" avec sa chanson "Tout va très bien Madame la Marquise".
 
Cette mélodie raconte l'histoire d'une Marquise qui, par téléphone, s'inquiète auprès de son Majordome de savoir si tout va bien en son château. Ce dernier pour ne pas l'alarmer débute en dépondant "il faut que je vous dise d'un petit rien" et pour finir de lui annoncer l'incendie complet de sa demeure.
 
Vers 1931, Ray VENTURA fonde un des premiers orchestres à sketches de France, c'est-à-dire autant que la musique, ses musiciens déguisés imageaient le texte de chaque romance. Un vrai régal ! "Tout va très bien Madame la Marquise" fut, entre autres, l'un de ses plus grands succès ; suivirent des "chansons-textes" très populaires comme "au lycée Papillon", "à la mi-août", "ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine" et bien d'autres ….
 
Le Groupe jouera également dans plusieurs films dont "Nous irons à PARIS" et "Nous irons à MONTÉ CARLO"…
 
Ray VENTURA avait réuni dans sa formation des musiciens de talent qui marqueront la chanson française, Henri SALVADOR, Loulou GASTÉ, Coco ASLAN, Alix COMBELLE, Raymond LEGRAND et surtout le duo formidable de Paul MISRAKI (pour la musique) et d'André HORNEZ (pour les paroles).
 
La télévision n'existant pas à cette époque, seuls la radio et le cinéma diffusaient leurs spectacles, ainsi d'ailleurs que leurs tournées dans toute la France qui commencèrent en 1931.
 
C'est ainsi qu'ils vinrent à MARTIGUES peu après La Libération. Ils se produirent au cinéma "Palace" (archi complet) pour une représentation organisée au profit des Prisonniers de guerre. Enfin on les voyait de près ! Pour tous ceux présents ce soir-là, ce fut un vrai bonheur !
 
Au fil du temps cependant, les membres du Groupe se sont dispersés… Certains Collégiens ont réussi une brillante carrière dans la chanson, voire au cinéma.
 
Vers 1950, la mode n'est plus aux grands orchestres et Ray VENTURA quitte la scène.
 
En tout cas, la fameuse phrase a fait école et devint une expression habituelle reprise par toutes les générations.
 
D'autres orchestres de valeur ont imité cette formule mais sans jamais l'égaler. Comme en toute chose, c'est le premier qui compte. Néanmoins, dans les années 70, le Grand Orchestre du Splendid a redonné une seconde jeunesse aux succès d'avant guerre de Ray VENTURA.
 
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (1)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
65.63 % Très
15.63 % Moyennement
18.75 % Pas du tout
64 votes au total
 
 
Sacrée Sainte-Barbe - Ajoutée le 28/04/2010 à 09:13.
 
 

SACRÉE SAINTE-BARBE …

C'est l'actualité d'aujourd'hui qui m'inspire
 l'anecdote que je vais vous raconter …
 
Comme tout un chacun, j'ai lu et entendu, par voie de presse, la campagne qui est menée contre nos trois "pauvres" internationaux de football au sujet de leur penchant excessif pour les plaisirs charnels.
 
Je ne doute pas que ces censeurs soient plein de bonnes intentions pour faire respecter la loi et la morale. Cependant, seule la justice tranchera.
 
Pourtant, tout cela ne saurait cacher d'autres desseins beaucoup moins moralisateurs. Cela ne date pas d'hier que des sportifs (de toutes disciplines confondues) fréquentent, avant ou après les matchs, des maisons "hospitalières". Les entraîneurs ou dirigeants les débusquent quelquefois pour ensuite, prendre des sanctions modérées à leur encontre.
 
La loi prévoit de punir "fournisseurs" et "consommateurs" de plaisirs ludiques. Hélas, ce n'est pas demain que l'on règlera la prostitution, dont on dit, avec juste raison, qu'il est le plus vieux métier du monde.
 
Par contre, il faut rester impitoyable et se battre contre les marchands d'esclaves qui mettent des mineurs sur le trottoir. Fermons immédiatement les établissements qui encouragent cette pratique !
 
Je reviens maintenant à l'historique. Je vais vous conter une histoire authentique et vieille de plus de quarante ans. Il y a donc forclusion.
 
La Sainte-Barbe, patronne dans le monde de tous les artilleurs, sapeurs et pompiers, est célébrée tous les ans.
 
Autour des années cinquante et soixante, la tradition voulait, qu'à MARTIGUES, la Municipalité offre un grand banquet à ses sapeurs- pompiers après la cérémonie officielle.
 
C'était notre façon de manifester une reconnaissance bien modeste, pour tous les services rendus au péril de leur vie par ces hommes, officiers totalement bénévoles, au cours de l'an écoulé.
 
La plupart des personnalités de la Ville y assistait autour du Commandant de la Compagnie, le Directeur Départemental d'Incendie, le Conseiller Général en exercice, le Maire, le 1er Adjoint, l'Adjoint aux Travaux Responsable de la Sécurité, l'Adjudant de la Brigade de Gendarmerie de la Ville et le Commissaire Principal.
 
Ce repas se déroulait dans la grande salle du Lido Hôtel-Restaurant à l'angle du Cours du 4 Septembre et de la Rue Lamartine (aujourd'hui Magasin Marionnaud).
 
Ce festin était toujours copieux et arrosé plus qu'il n'en fallait. A la fin du banquet, l'atmosphère se détendait. Nous écoutions quelques belles voix où chacun y allait de son répertoire qui était d'ailleurs toujours le même au fil des années, avec quelques chansons paillardes du meilleur cru.
 
Assez tard dans la soirée, c'était la dislocation. Beaucoup se déguisaient et parcouraient le centre ville avec force clairons. Puis tout le monde se retrouvait à la caserne d'alors, Avenue Pasteur, autour de la succulente soupe de poissons préparée par nos sapeurs et encore plus copieusement arrosée.
 
La journée se terminait autant que cela se pouvait dans une maison dite "close", mais toute ouverte, à tous les points de vue.
 
Cette année-là, la soirée se déroula au "rendez-vous des Navigateurs" chez Jeannette. Bien qu'il n'y avait pas de port à cet endroit, il n'y a jamais eu autant de "navigateurs".
 
La demeure avec parking était située au bord de la route, juste en face "d'Intermarché" à Croix-Sainte.
 
Vers minuit, alors que la soirée était en pleine "effervescence", un énorme bruit provenant de la route à côté d'où la fête se produisait, se fit entendre. Puis tout à coup, un appel au secours : une collision frontale venait de se produire entre deux véhicules. Nombreux furent les blessés, mais fort heureusement sans mort d'homme.
 
Sur ce fait, la compagnie "s'estroupe" aussitôt et porte secours avec le Maire, le Commissaire et l'adjudant de Gendarmerie en tête.
Très rapidement les blessés sont désincarcérés et conduits illico presto à l'hôpital de la commune dans un record absolu d'efficacité.
 
Evidemment, la fête était terminée et à défaut d'être content, tout le monde avait au moins eu la satisfaction du devoir accompli.
 
Le lendemain de l'accident, Francis TURCAN, Maire à l'époque, me dit : "On devrait aller rendre visite aux blessés d'hier soir à l'hôpital de MARTIGUES".
Ok", lui répondis-je.
 
Sitôt arrivés à l'hosto, nous allâmes dans la chambre où l'un des blessés, sans gravité heureusement, avait été transporté.
 
L'un d'eux surpris de nous voir demanda : "Ah, c'est vous Monsieur le Maire et bien chapeau. Vous avez tous été formidables. En moins de temps pour le dire, vous étiez arrivés. Un grand merci Monsieur, un grand merci !".
 
Le Maire, en me regardant d'un œil complice et amusé rétorqua : "Oh, vous savez tout le mérite revient à nos pompiers qui sont supérieurement organisés pour intervenir dans de telles circonstances !".
 
L'homme alité insista : "Ouais, mais encore une fois chapeau !".
 
Le brave homme n'a jamais su ……!
 
Néanmoins, pour certainement la première fois dans l'Histoire, la bienheureuse Sainte-Barbe, patronne des pompiers, est venue secourir le non moins bienheureux Saint-Christophe, patron des automobilistes !
 
Tout compte fait, la morale était ainsi sauve …..
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
62.69 % Très
14.93 % Moyennement
22.39 % Pas du tout
67 votes au total
 
 
Faisons le Bilan ... - Ajoutée le 20/04/2010 à 14:30.
 
 

 

 
FAISONS LE BILAN ….
 
A tous mes correspondants internautes de MARTIGUES et d'ailleurs …
 
Fin Décembre 2009 et pour garder le contact avec ma population, je vous avais informé de l'ouverture de mon blog pour y aborder suivant "l'humeur" du moment, tous sujets qui au niveau local, départemental, régional ou national, pourraient intéresser notre commune, directement ou indirectement.
 
Trois mois après sa création, je suis en mesure de vous présenter le bilan des écoutes et intéressements recueilli de Décembre 2009 à Mars 2010 :
 
Résumé par mois :
 

 
MOYENNE JOURNALIERE
TOTAUX MENSUELS
MOIS
PAGES
VISITES
SITES
VISITES
PAGES
Fin Décembre
      20
          11
            7
                      11
                          20
Janvier
    504
          61
        113
                  1897
                   15 637
Février
    309
          66
     1 599
                 1 866
                     8 667
Mars
    321
        834
     1 843
                 2 589
                     9 962
                                                              TOTAUX
                 6 363
                   34 286

 
 
D'après les spécialistes, ces statistiques sont très bonnes, d'autant qu'il s'agit d'un site "vitrine" et non pas "commercial" dont les visiteurs sont uniques. Le taux recensé est donc réel.
 
Si les articles ont pu largement retenir votre attention, raison de plus pour continuer à le fréquenter car j'ai tant de choses à vous dire.
 
Merci à toutes et à tous pour votre participation.
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (5)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
69.41 % Très
7.06 % Moyennement
23.53 % Pas du tout
85 votes au total
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens - Contact - Mentions Légales / Confidentialité Réalisé par S.a.r.l. ORION