Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Méfions-nous des modes ... - Ajoutée le 19/04/2011 à 09:12.
 
 

MÉFIONS-NOUS DES "MODES"
OU
LE PAVÉ DANS LA MARRE …

 
A chaque élection qu'elle soit Municipale, Cantonale, Régionale, Législative ou Présidentielle, le corps électoral de notre pays est sous la pression des médias que peuvent sur "l'air du moment" booster tel ou tel candidat ou Parti.
 
"L'air à la mode" suscite bien des "vocations" bousculant quelquefois les "apparatchiks" des Partis, en l'occurrence aujourd'hui celui d'Europe Ecologie.
 
D'autant que la catastrophe du tremblement de terre du Japon a de nouveau apporté des inquiétudes concernant le nucléaire.
 
Beaucoup, notamment les plus en vue, se voyaient en haut de l'affiche, sinon dans un fauteuil présidentiel en tout cas, avec pas moins de cinquante députés pour les législatives de 2012.
 
Mais voilà que "qui compte d'avance, compte deux fois". L'invité de la dernière heure et le plus populaire des écolos, Nicolas HULOT a mis les "pieds dans le plat".
 
"Compte tenu de ma popularité, je ne saurais me désister pour qui que ce soit". D'autant qu'au second tour HULOT ne parle pas, non plus, d'un désistement à Gauche, laissant le libre choix à ceux et celles qui lui auront fait confiance au 1er Tour.
 
Adieu donc les accords ourdis avec le P.S. par Daniel COHEN-BENDIT, José BOVÉ, Éva JOLY, Cécile DUFLOT
 
Adieu donc veau, vache, cochon, couvée… et Députés !
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (1)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
70.77 % Très
9.23 % Moyennement
20 % Pas du tout
65 votes au total
 
 
"Depuis que je conduis une coalition, j'ai beaucoup moins d'admiration pour Napoléon" - Ajoutée le 13/04/2011 à 14:12.
 
 

"DEPUIS QUE JE CONDUIS UNE COALITION, J'AI BEAUCOUP MOINS D'ADMIRATION POUR NAPOLÉON"

 
Ces paroles prononcées vers 1944 par le Général EISENHOWER lorsqu'il a été investi Commandant en Chef des Forces Alliées, révèlent les difficultés qu'il a dû surmonter pour harmoniser les différentes décisions et actions des Etats-Majors des armées alliées placées sous ces ordres.
 
Ses propos sont, je crois, encore plus d'actualité aujourd'hui, lorsqu'on voit tant en Libye qu'en Côte d'ivoire les errements  des Institutions (O.N.U.) ou alliances militaires (O.T.A.N.) en particulier.
 
L'ancienne société des Nations avait faibli de 1920 à 1946 pour maintenir la paix.
 
HITLER, MUSSOLINI, FRANCO avaient, d'un revers de main, balayé tous les traités des états qui s'étaient juré fidélité à la paix.
 
Le Général DE GAULLE avait compris et ironisé en son temps, sur l'efficacité de l'O.N.U. et de l'O.T.A.N.
 
Aujourd'hui, comme disait Raimu dans la "Femme du Boulanger", "Nous sommes dans un pétrin qui ne pétrit plus".
 
Un vent nouveau inespéré s'est levé sur la Tunisie, l'Egypte, la Libye, la Syrie etc… si en Tunisie et en Egypte (grâce, il faut bien le dire, à la neutralité de l'armée) la succession s'est relativement bien passée, pour la Lybie c'est bien différent.
 
Si les premières frappes aériennes françaises et américaines ont ébranlé KHADAFI, le délai pour le transfert du commandement à l'O.T.A.N. a permis au "saigneur" du pays de se ressaisir.
 
Je crois qu'aujourd'hui il ne faut plus tergiverser. Si on ne veut pas une intervention terrestre, il faut armer les Libyens rebelles pour lutter efficacement contre l'armée et les mercenaires de KHADAFI, sinon ce sera l'écrasement de BENGAZI.
 
L'histoire peut se renouveler. La NON-INTERVENTION surtout de la France et de l'Angleterre lors de la guerre civile en Espagne a coûté la mort de milliers de Républicains Espagnols, mais aussi lors de la guerre contre HITLER et MUSSOLINI dont on connait malheureusement la suite…
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
71.05 % Très
5.26 % Moyennement
23.68 % Pas du tout
76 votes au total
 
 
LA PASSERELLE : L'HISTOIRE CONTINUE ... - Ajoutée le 12/04/2011 à 21:43.
 
 

PASSERELLE : CE NE SONT PLUS DES VAGUES,

        C'EST UN TSUNAMI …
 
Après la colère des 555 chasseurs de la Loutre réunis lors de la dernière assemblée générale sur la position équivoque du maire sur les territoires de chasse de la commune, voici que les plaisanciers du port de Ferrières élèvent à nouveau (et pas qu'un peu) la voix concernant la fameuse passerelle à Ferrières souhaitée par le Maire (et par lui seul).
 
Les plaisanciers m'ont fait connaître dernièrement tous les médias qu'ils ont touchés et qui pouvaient être intéressés par ce problème.
 
Je dois dire qu'ils ont frappé haut et fort. Qu'on en juge :
-         M. PERNAUD Jean-Pierre, journal télévisé de 13 h, à TF1 à Boulogne
-         M. PUJADAS David, journal télévisé de 20 h, à France 2 à Paris
-         M. ETIENNE Samuel, journal télévisé de 19 h/20 h, à France 3 à Paris
-         M. PERNOUD Georges, "thalassa", France 3 à Paris
-         M. le rédacteur en chef du magazine "Voile magazine" à Clichy
-         M. le rédacteur en chef de la revue "Voiles et voiliers" à Paris
-         M. le rédacteur en chef de la revue "Bateau magazine" à Issy les Moulineaux.
 
Par ailleurs, l'association des plaisanciers m'a transmis copie de la lettre en date du 24 mars 2011 de M. le sous-préfet d'Istres les informant que M. le préfet des Bouches du Rhône lui avait renvoyé le double du courrier qu'ils avaient adressé le 22 janvier 2011 à Mme la Ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, concernant leurs préoccupations sur le projet de cette passerelle.
 
A cet effet, M. le Préfet leur a indiqué qu'il a demandé l'avis de M. le Directeur départemental des territoires et de la mer.
 
Enfin le 21 mars 2011, suite à mon intervention du 20 janvier 2011 toujours sur ce projet M. le Préfet m'a répondu que pour l'instant aucun des services de l'état pouvant émettre un avis sur ce sujet n'a été sollicité.
 
Cette réponse est inquiétante dans le sens qu'aucun service pouvant intervenir sur ce projet n'a été saisi. Or dédaignant les conseils de prudence, sa mise en route continue.
 
Les réponses des autorités me semblent évasives. Chacune du plus haut au plus bas se renvoie la "patate chaude".
 
Quant au Maire toujours imperturbable comme pour le « cas » de la chasse, il déclare dans la Provence du 13 novembre 2010 "pour l'ouverture (en parlant de la passerelle) on s'adaptera". Réponse sibylline et irresponsable qui démontre qu'effectivement ce projet n'a jamais été étudié ni sérieusement ni entièrement.
 
Pas sérieux tout cela pour un projet qui va engager la ville pour au moins cinq millions d'euros (on ne sait toujours pas le chiffre exact).
 
Quant à la réalisation d'une nouvelle école à Saint-Jean plus personne n'en parle. Pas même au cours de la dernière réunion du quartier !
 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
Lire les commentaires (1)
Sondage Terminé.
Résultat des votes :
76.29 % Très
6.19 % Moyennement
17.53 % Pas du tout
97 votes au total
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens - Contact - Mentions Légales / Confidentialité Réalisé par S.a.r.l. ORION