Document sans nom accueil présentation articles agenda documentation livre d'or contact Paul Lombard Martigues
 
Maritima AVATICORUM assassinée… - Ajoutée le 15/08/2016 à 19:12.
 
 

Maritima AVATICORUM la petite ville ancêtre du Martigues d’aujourd’hui, que l’on situait aux bois de l’étang de Berre d’après une carte romaine d’époque et que l’on recherchait depuis des siècles d’abord aux abords du Lavoir de Tholon ou la Municipalité avait fait les premières recherches sous la direction de Chausserie Laprée archéologue Municipal responsable des fouilles entreprises sur l’ensemble de la commune et qui ont continués jusqu'à ce jour en révélant avec une quasi certitude pris du Lycée Langevin la petite ville romaine.

Des études ont été entreprises pour parvenir à conserver ce site unique dans notre secteur et qui plus est à coté de notre Lycée. Aujourd’hui nous apprenons par la presse que son comblement est réalisé véritable assassinat de l’histoire de notre première cité. Tout cela pour donner place à un parking qui aurait pu se faire sans problème à 300m à vol d’oiseau sur le bord de l’étang de juste à côté du centre de voile. Qu’en pense Mme. le Ministre de la culture ?

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
TOUT EST PERDU SAUF L'HONNEUR - Ajoutée le 13/07/2016 à 14:24.
 
 

Ces paroles attribuées à François (pas celui que vous pouvez imaginer) mais bien le Roi DE FRANCE François 1er dons une lettre adressée à sa mère après sa défaite à PAVIE (Italie) (1525) où par ailleurs il fut fait prisonnier

Bref un véritable désastre...

Certes ce n'est pas le cas de notre équipe de France qui à capitulé devant meilleurs (?) qu'eux.

Toutefois au chapitre des absents on pourra regretter, la non sélection de Ben Arfa qui à mon avis aurait été précieux à la finale et même avant.

Les bons dribleurs ne sont pas légions.

certains parlent déjà de la préparation de la coupe du monde mais il ne faudrait pas confondre en la circonstance vitesse et précipitation.

 

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
ANNIVERSAIRE - Ajoutée le 14/03/2016 à 21:08.
 
 

 Au 2ème tour des élections municipales du 18 mars 1959 Martigues se donnait a la surprise général un maire communiste Francis Turquan élu d’une courte tête… 14 élus (PC) contre 13 élus socialistes.

Le quatorzieme de la liste du PC fut élu par 30 voix de différence par rapport au premier élu socialistes.

Ainsi commençait la formidable chevauchée de la nouvelle équipe municipale qui s’était fixée pour objectifs :

1° rattraper le temps perdu

2° équiper Martigues à l’heure de son temps

3° préparer son avenir.

 

Missions accomplies

 

Vous pouvez lire la suite si le cœur vous en dit et si le bon Dieu m’accorde assez de temps pour écrire la suite de mes mémoires étant le seul survivant de mon groupe pour ce mandat.

 
   
Vous ne pouvez plus réagir à cet article.
 
 
Page : [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 ] Précédente - Suivante
Haut de page
 
LMMJVSD
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
 
 
 
 
Accueil - Présentation - Articles - Agenda - Galerie - Documentation - Livre D'or - Contact - Liens - Contact - Mentions Légales / Confidentialité Réalisé par S.a.r.l. ORION